CONCOURS INTERNATIONAL A GUERN ET MALGUENAC SUR BECASSES NON TIREES

 

 

Le 1er décembre dernier s’est tenu dans vos communes de Malguénac et de Guern ainsi que sur les sociétés privées de Lesturgant et kercher en Cléguérec un field trial (concours de chien d’arrêt) sous l’ègide de la SOCIETE CENTALE CANINE et organisé par le CLUB DE L’EPAGNEUL BRETON .
Le but de ces concours est de trouver les reproducteurs pour améliorer les races de chiens de chasse au travail c'est-à-dire leurs qualités de chasse et dressage.Pour cette année nous avions 80 chiens répartis en 9 batteries en couple et en solo. En plus il fait partie du « TROPHEE D’ARMORIQUE » qui
comprend 12 concours sur l’ensemble de la Bretagne.Les participants viennent de toute la France et y sont assidus dans une bonne ambiance.Les juges officiels de la SCC notent les chiens et toute erreur est éliminatoire durant la demie heure que court le chien.

Ce concours a été créé vers 2003 avec une seule race et se passait uniquement à Guern puis il a continuer de grandir et en collaboration avec nos voisins le voilà devenu international.Pendant plusieurs années nous avons eu un espagnol qui venait avec ses petits munsterlander (chien allemand) puis un américain qui était venu pour choisir des épagneuls bretons en vue de la reproduction pour ses chiennes par insémination artificielle .Cette année,nous avions un juge italien Mr Giuseppe Molinari ,secrétaire de Association Internationale des Clubs de l’Epagneul Breton et de Mr Carlos Beltram représentant le Club Argentin de l’Epagneul Breton qui est venu voir le travail des chiens au bois donc à la bécasse.

Pour en revenir à cette journée qui s’est passée avec un peu de pluie, pour corser un peu la chose.Nous avions rendez-vous au BAR L’ATELIER à 8h30 pour le tirage au sort des terrains et des juges et boire un petit café . A 9h30 c’est le départ vers les 9 terrains avec les concurrents ,les guides ,les juges et bien sur les chiens.Chaque chien court environ une demie heure ,avec un minimum d’un quart d’heure.Il doit durant le temps imparti : trouver une bécasse ,l’arrêter,attendre son patron pour la lever ensemble et ne pas courir derrière il est alors tiré un coup de pistolet à blanc et il ne doit pas bouger.Le tir des oiseaux sauvages n’est pas le but dans les concours :le chien doit montrer ses qualités de trouveur,d’arrêteur et de dressage,c’est du no-kill.

Cette année,vers 16 h nous nous sommes retrouvés à l’ATELIER pour les résultats.Il a été levé en tout dans les 9 batteries 58 bécasses pour 80 chiens avec 11 chiens au classement ce qui montre la difficulté de ces concours de sélection .4 chiens ayant obtenu le CAC (certificat d’aptitude au championnat :il en faut 4 poue être champion) se sont retrouver en barrage pour désigner le meilleur chien de la journée et obtenir l’IT (international de travail).Pour le 1er décerné il a été obtenu par IONA DE SOUS LES VIVIER appartenant et conduit par ALAIN DEVERRIERE de la Vienne et ce avec brio . Participaient à cette journée plusieurs chiens ayant eu des sélections nationales pour participer aux Championnats du monde ou à des championnat d’Europe soit sur gibier tiré ou sur des couples perdreaux sauvages au printemps qui est une des épreuves reines mais aussi très sélectives et surtout difficiles suivant les conditions.

Pour terminer je voudrais remercier les présidents des sociétés de chasse communales et privées et les guides qui gèrent concurrents et juges sur les terrains sans qui rien ne serait possible.

RENE TANGUY
Délégué 56 Club de l’Epagneul Breton